Sélectionner une page

Quelques opérations d’entretien importantes pour les pièces essentielles de votre véhicule

turbocompresseur, filtre à particules, injecteur, huile moteur

Souhaitez-vous que votre voiture garde ses performances d’origine tout au long des années ?

Nous vous recommandons de réaliser un entretien régulier pour éviter l’usure des pièces du moteur. Cela vous permettra d’éviter des hausses de la consommation en carburant et de profiter de la puissance optimale de votre véhicule. En particulier, voici quelques conseils d’entretien pour certains organes de première importance du moteur de votre voiture.

Comment fonctionne

un turbocompresseur ?

Dédié aux véhicules à moteurs à combustion et à explosion, le turbocompresseur sert à améliorer la puissance. C’est un système de suralimentation qui se compose d’ailettes ou d’une hélice et d’une turbine électrique. Cette dernière est animée par les gaz qui proviennent du bloc moteur. Ensuite, le turbo transforme l’énergie des gaz d’échappement en puissance supplémentaire.
Le compresseur permet d’augmenter la pression des gaz, afin que le mélange air-huile-carburant puisse mieux remplir les cylindres. En amenant plus d’air au moteur, ce système améliore la combustion, qui devient plus propre.
Cela permet notamment d’augmenter la puissance des moteurs de faible cylindrée tout en réduisant la consommation en carburant. Le turbocompresseur permet également d’augmenter la capacité du moteur via sa masse volumique. Dans tous les cas, la voiture munie d’un turbocompresseur gagne en vitesse, mais est plus économique et écologique qu’une voiture à moteur atmosphérique standard.

Comment décrasser

un filtre à particule ?

Dispositif antipollution incontournable aux véhicules diesel, le filtre à particules est susceptible d’être bouché. Il est ainsi nécessaire de le nettoyer régulièrement au risque d’avoir à en faire le remplacement. Cela peut coûter entre 1500 € et 4000 € en fonction des modèles de véhicules. En effet, un fap bouché réduit les capacités de combustion du moteur.
Pour décrasser les particules filtres, plusieurs solutions sont disponibles, dont l’ajout d’additifs dans le réservoir. Cette opération est nécessaire tous les 5 000 km si vous roulez habituellement en ville ou sur de petites distances. Elle peut par contre être réalisée tous les 10 000 km ou une fois par an pour ceux qui roulent surtout sur l’autoroute et font de longues distances. Cette méthode de décrassage requiert de rouler sur au moins 10 km à un régime minimal de 3 000 tours/minutes.
D’autre part, le meilleur nettoyage du fap et moteur suie s’effectue via un décalaminage. Celui-ci consiste à un traitement spécifique à chaque organe du moteur par l’injection d’une solution d’hydrogène. Mais le nettoyage peut également effectué en injectant uniquement la solution dans l’admission.
Situé au niveau de la ligne d’échappement, un filtre à particules bien nettoyé engendre une régénération de la puissance du véhicule et une baisse de sa consommation en carburant.

Quel est le rôle de

l’injecteur ?

À la fin de chaque tour de compression, l’injecteur pulvérise un nuage de carburant. L’injection est directe lorsque chaque injecteur est disposé à l’entrée de chaque cylindre. Elle est indirecte si les injecteurs sont intégrés dans la tubulure d’admission.
Fonctionnant comme une pompe auto à haute pression, l’injecteur pulvérise du carburant en jets dans la chambre de combustion. Si les premières générations d’injecteurs étaient gérées par une came, les plus récentes bénéficient d’un système de contrôle électronique. Ces dernières offrent plus de précision en termes de carburant injecté et de cycle de pulvérisation. Cela permet ainsi de réduire les consommations et l’émission de gaz polluants.

Toutefois, malgré le filtre, les injecteurs peuvent s’encrasser à causes des résidus de combustion. Cela entraîne des pertes de puissances, des ralentis instables, des problèmes de démarrage et d’autres soucis. Pour éviter d’avoir à installer un nouveau kit d’injection, un décalaminage garantit un nettoyage optimal. Cette opération est moins coûteuse qu’une réparation nécessitant le remplacement de chaque injecteur pour un prix débutant à 300 € par injecteur. Toutefois, il peut être plus économique d’utiliser régulièrement des additifs, qu’il suffit de verser dans le réservoir, pour nettoyer les injecteurs en roulant.

Comment mesurer

la pression d’huile moteur ?

Un manque de pression d’huile moteur peut provoquer une casse moteur. En effet, l’huile moteur joue une fonction de lubrification et de refroidissement pour garantir un bon fonctionnement et une protection contre les frottements. Elle nettoie et protège aussi les organes du moteur contre la corrosion et l’oxydation.
L’allumage du voyant du capteur d’huile moteur est un signal qui indique soit l’insuffisance du niveau, soit le manque de pression d’huile moteur. Si le niveau est normal, il est donc essentiel de mesurer la pression de l’huile moteur. Cela requiert d’utiliser un contrôleur spécifique contenant un manomètre, un tuyau flexible avec raccord et des adaptateurs.
Gradué de 0 à 10 bars, le manomètre indique la pression de l’huile moteur en se branchant sur le manocontact. Celui-ci est l’interrupteur qui diffuse le signal de manque de pression au voyant du tableau de bord. La mesure doit se faire moteur chaud et tournant à un régime de 1000 tours/minute. La pression minimale de l’huile moteur doit être de 3 bars sous ce régime. Par contre, à 4000 tours/minute, la pression minimale doit être de 4 bars.
Dans le cas où la pression d’huile moteur est insuffisante, il est essentiel de faire à un professionnel pour identifier l’origine de l’anomalie. En effet, cela peut découler d’un défaut de la pompe à huile ou du capteur de pression ou d’une mauvaise vidange. Vous pouvez d’ailleurs en profiter pour vérifier la transmission, le joint de culasse, le parallélisme des roues, l’éclairage…

Diesel ou essence, il est essentiel de réaliser un entretien régulier du moteur de votre voiture pour éviter des coûts de réparation ou de remplacement souvent onéreux. Toutefois, il est conseillé d’utiliser des produits d’entretien de qualité pour garantir l’efficacité.

D’ailleurs, nous vous recommandons surtout de faire appel à des professionnels qualifiés pour bénéficier des meilleurs services et conseils, afin d’assurer la longévité de votre véhicule.